40 MILLIONS D’EUROS POUR DES TRAVAUX PERMETTANT DE GARANTIR L’ACCESSIBILITE ET LA QUALITE DE L’EAU DISTRIBUEE EN WALLONIE

Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO vient d’octroyer un  financement de 40 millions EUR à la Société Wallonne des Eaux (SWDE) en vue de maintenir et renforcer les standards très élevés en termes d’accessibilité et de qualité de l’eau distribuée en Wallonie
 
Concrètement, ces montants vont contribuer à sécuriser l’ensemble du réseau de production et de distribution d’eau en Wallonie. Toute personne reliée à la distribution publique sera ainsi assurée à tout moment d’avoir accès à l’eau et que celle-ci soit de qualité.
 
Cette sécurisation s’organisera via une interconnexion des réseaux entre eux afin qu’en cas de problème constaté sur une prise d’eau, l’approvisionnement en eau puisse être assuré par un autre captage.
 
Cette interconnexion nécessite des travaux importants. Ainsi, la SWDE prévoit de réaliser d’ici 2023, environ 300 km de conduites et la sécurisation de 787.000 raccordements en Wallonie. 
 
Les premiers travaux importants qui sont en cours ou qui le seront très prochainement concernent la région de La Louvière et de Charleroi. Mais cela concerne également les zones de Durbuy, Florennes, Tournai, les interconnexions entre Liège et Andenne, entre Andenne et Wellin, la liaison Mons-Lille, le Brabant wallon ou encore la région d’Houffalize.
 
« Ce subside permettra également que les travaux d’interconnexion n’aient pas d’influence négative sur prix au m3 du coût-vérité de distribution dans les prochaines années pour le citoyen wallon » précise Carlo DI ANTONIO.
 
Il s’inscrit dans le cadre du Schéma régional de Ressource en Eau présenté par le Ministre et approuvé par le Gouvernement wallon. 
 
 
Informations complémentaires sur l’eau du robinet
 
L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé de Wallonie
 
Le laboratoire d’analyse de la SWDE à Fleurus est chargé de la vérification de la qualité de l’eau wallonne. Des ingénieurs, scientifiques et techniciens surveillent quotidiennement, 24H/24, l’évolution de la qualité de l’eau, au rythme d’un plan d’échantillonnage chronométré, alternant les prélèvements dans les zones de captage, aux abords des stations de traitement, dans les conduites ou encore directement au domicile de particuliers. Bactéries, microbes, pH, solvants, minéraux, nitrates, pesticides, métaux lourds, résidus médicamenteux,… sont autant de molécules examinées. 
 
Pourtant la bonne qualité de l’eau du robinet est encore trop souvent méconnue et remise en question. Un constat que déplore Carlo DI ANTONIO, qui encourage les wallons à remplir leur verre de cette ressource. 
 
Une application pour connaitre la qualité de l’eau, rue par rue
 
Carlo DI ANTONIO rappelle qu’une application, disponible sur le site de la SWDE, permet à chaque wallon de découvrir la qualité de l’eau dans sa rue en introduisant son adresse. La fréquence des analyses, la composition de l’eau ainsi que sa provenance sont ainsi détaillées. https://www.swde.be/fr/actualite/dans-votre-commune
 
Consommer l’eau du robinet s’inscrit dans une logique de développement durable puisqu’elle n’engendre aucun déchet d’emballage et est disponible en continu à domicile. 
 
À noter qu’un litre d’eau du robinet coûte 200 à 300 fois moins chère que l’eau en bouteille (une bouteille de 2 litres d’eau du robinet revient à 1 centime d’euro). 
 
 
CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO - 0479/888.475