CARLO DI ANTONIO À LA RECHERCHE DE COMMUNES PRÊTES À S’ENGAGER DANS LE VERDISSEMENT DES PLACES PUBLIQUES

Le Ministre wallon de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO invite toutes les communes à prendre part à un projet urbanistique innovant : le verdissement des places publiques !

Cet appel lancé aux communes a pour objectif de concrétiser la végétalisation de leur espace public en favorisant l’agriculture urbaine.

Cette nouvelle dynamique permettra de susciter une mobilisation citoyenne autour des places aménagées, en les rendant plus naturelles et conviviales.

Pour le Ministre DI ANTONIO, l'espace public est un excellent terrain sur lequel cultiver la citoyenneté et la sensibilisation à l'alimentation durable. 

LE VERDISSEMENT DES PLACES PUBLIQUES, C’EST QUOI ?

On constate aujourd’hui en Wallonie que les espaces publics sont trop peu constitués de végétal et particulièrement, d’espèces locales, mellifères, d’arbres fruitiers et de plantes comestibles. 

On sait également que la présence du végétal dans les espaces urbanisés contribue à l’épanouissement des habitants.

Partant de ces constats, Carlo DI ANTONIO souhaite organiser la reconquête des places publiques par des espèces comestibles en développant une agriculture urbaine qui favorise la plantation : 

·         d’arbres fruitiers et plantes comestibles ;

·         d’espèces mellifères qui attirent les insectes pollinisateurs (abeilles et papillons) ;

·         d’espèces indigènes qui nécessitent peu d’intervention humaine.

Au-delà de l’amélioration du cadre de vie des citoyens, cette action permettra le renforcement de la cohésion socialeC’est naturellement que les citoyens pourront se retrouver autour de ces  plantations et de leurs gestions, aux rythmes des saisons et des récoltes.

PARTOUT EN EUROPE, LE VERDISSEMENT DE L’ESPACE PUBLIQUE S’ORGANISE 

Cette reconquête de l’espace public par des espèces comestibles est en marche partout en Europe, comme dans le monde. Des quartiers comestibles ou des vergers urbains fleurissent à toutes les échelles territoriales.

Le Ministre DI ANTONIO souhaite inscrire la Wallonie dans cette démarche novatrice.

Quelques exemples 

·         Au Royaume-Uni, la commune de Todmorden est devenue célèbre pour avoir lancé et réussi une expérience d'autosuffisance alimentaire qui perdure aujourd'hui ;

·         Londres a développé l’expérience Fruit City; 

·         A Paris, l’association Vergers Urbains mène plus d’une dizaine d’expériences de réappropriation comestible de l’espace public dans les quartiers;

·         En Allemagne, Andernach est la première « ville mangeable » ;

·         A Berlin, le Prinzessinnengärten, ancien terrain à l’abandon, a été transformé en grand jardin urbain. 

APPEL À CANDIDATURES WALLON :

Pour être sélectionnées, les communes devront notamment présenter des projets qui utiliseront prioritairement des espèces comestibles, adaptées à notre climat. Les projets sélectionnés devront démontrer l’engagement des communes en termes: 

·         d’accès à la nature pour tous et de convivialité ;

·         de renforcement du maillage vert de la commune et de soutien à la biodiversité ;

·         de plus-value sur le cadre de vie générée par la (re)végétalisation de l’espace public désigné par rapport à la situation existante ;

·         d’entretien, de gestion de la récolte et du partage de la production.

Accompagnement financier et logistique des communes par la Wallonie

L’entretien et la gestion des places publiques ont des implications évidentes sur le budget communal, comme le développement de nouvelles pratiques de culture. Pour aider les communes dans ce projet, elles bénéficieront d’un subventionnement plafonné à 20.000 euros

En plus, la Wallonie accompagnera gratuitement les communes sélectionnées dans la mise en œuvre et le suivi du développement de leurs projets par : 

·         un appui technique en matière de conception, de planification et de gestion des environnements urbains et ruraux dans un souci de développement durable et de bien-être des populations ; 

·         l’organisation de rencontre régulière entre les différents acteurs pour un partage d’expériences et d’informations sur l’évolution des projets.

Dépôt des candidatures et notification des lauréats 

Les communes intéressées doivent entrer leur dossier de candidature au plus tard le vendredi 15 septembre 2017. Les communes retenues seront informées dans le dernier trimestre 2017. 

 

+ d'infos : télechargez le document ci-joint