CARLO DI ANTONIO RÉCLAME L’INTERDICTION DU PESTICIDE GLYPHOSATE POUR LES PARTICULIERS, SUBSTANCE ACTIVE DU ROUNDUP

Le Ministre de l’Environnement Carlo DI ANTONIO vient de demander officiellement aux Ministres fédéraux compétents d’interdire la mise sur le marché du glyphosate pour les particuliers. Le glyphosate est la substance active du pesticide bien connu RoundUp. Un produit classifié comme cancérigène probable que les particuliers non informés utilisent pourtant sans protection et généralement en surdose.

Pour ce faire, Carlo DI ANTONIO s’appuie sur la récente analyse du Centre international de recherche sur le cancer concernant les substances actives utilisées dans la fabrication des pesticides. Les pesticides au glyphosate présentent un réel risque pour la santé humaine.    

Carlo DI ANTONIO souhaite donc suivre l’exemple des Pays-Bas et voir interdire l’utilisation du glyphosate pour tous les particuliers et les services communaux.

Conscient de la nécessité, pour la pérennité de nombreuses entreprises, d’une tolérance professionnelle de l’usage de certains pesticides, le Ministre wallon estime qu’une réglementation plus restrictive doit néanmoins s’appliquer aux particuliers.

Plus généralement, Carlo DI ANTONIO souligne l’importance, pour les particuliers comme pour les professionnels, de réduire significativement l’utilisation des pesticides et de favoriser l’usage d’alternatives plus respectueuses d’un développement durable.  

 

Contact Presse : Marie MINET – 0479/888.475  - marie.minet@gov.wallonie.be