COURCELLES : CARLO DI ANTONIO REFUSE LA CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU PARC ÉOLIEN À GOUY-LES-PIETON

Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO vient de refuser le permis sollicité sur recours par la SA ELECTRABEL pour la construction et l’exploitation d’un nouveau parc de 6 éoliennes à Gouy-les-Pieton, rue de Nivelles.

Ce refus est motivé par les fortes incidences du projet sur le paysage. Sa visibilité depuis les lieux habités est très importante (95% dans un rayon de 5 km). Par ailleurs, le terrain concerné, situé en léger surplomb des zones habitées les plus proches, aurait accentué davantage la hauteur des éoliennes et inévitablement leur visibilité.

Le Ministre DI ANTONIO précise également que le projet ne respecte pas les recommandations du cadre de référence en ce qui concerne les distances entre les parcs éoliens. En matière de covisibilité, une distance de minimum de 6 kilomètres est préconisée entre 2 parcs.

Cette distance n’est pas respectée par le projet de Courcelles-Morelmont. De part sa proximité avec les projets existants ou couverts par permis de Pont-à-Celles, Seneffe, Courcelles / Gouy-Lez-Piéton, il crée des effets d’encerclement et de pression paysagère très importants pour les habitants. Ces effets se font particulièrement ressentir au niveau de Seneffe et des villages de Godarville, de Gouy-les-Piéton, de La Ronce et du hameau de Morelmont.

Carlo DI ANTONIO précise enfin que le projet ne s’implante pas le long d’une voie de transport principale mais dans une plaine agricole, ce qui ne correspond pas à une localisation telle que privilégiée par la Déclaration de Politique Régionale.

A travers cette décision, le Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO assure la préservation du paysage, des zones d’habitations environnantes et la qualité de vie des riverains.

 

Contact Presse : Marie MINET – 0479/888.475 - marie.minet@gov.wallonie.be