CRISTALLERIES DU VAL SAINT LAMBERT A SERAING

Ce jeudi, sur proposition du Ministre wallon de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO, le Gouvernement wallon a mobilisé une enveloppe d’un montant 6.000.000 € en vue de la réhabilitation du site « Cristalleries du Val Saint-Lambert » à Seraing. 
 
Le site présente en effet un caractère gravement pollué, constituant un risque pour l’environnement et/ou la santé humaine et imposant d’intervenir prioritairement.
 
La SPAQuE est chargée de mener ce chantier de réhabilitation qui devrait durer maximum 2 ans. Les travaux de déconstruction débuteront normalement d’ici le mois de juillet et seront suivis du volet « assainissement ». 
 
Pour rappel, l’activité de verrerie et de cristallerie sur ce site a débuté en 1826. Elle a perduré jusqu’en 2009, mais avec une ampleur nettement inférieure à celle de jadis. Deux phases d’activités se distinguent : une première, intense et industrielle, des origines à 1974 et une seconde, de moindre importance et plus artisanale, depuis 1975. 
 
L’usine a connu de nombreuses transformations suite aux changements de technologies. Une partie du bâti est aujourd’hui encore présente et des substructures d’anciens bâtiments sont probablement toujours en place.
 
Entre 2010 et 2013, SPAQυE a mené sur le site des investigations qui ont mis en évidence la présence d’un remblai de type charbonnier avec par endroits beaucoup de briquaillons, de scories, de débris de verre ainsi que des poches de déchets ménagers, dont l’épaisseur moyenne est de 3 mètres. Ce remblai est contaminé en métaux lourds, huiles minérales et hydrocarbures cycliques. Certains de ces polluants ont migré vers le sol naturel. Cette contamination atteint ponctuellement les eaux souterraines.   
 
Par ailleurs, l’audit technique des bâtiments a relevé la présence de 216 tonnes d’amiante contenue dans les bâtiments.
 
Carlo DI ANTONIO se réjouit du lancement de ces travaux de réhabilitation qui vont permettre d’améliorer la situation environnementale du site. Le développement économique en Wallonie passe par la requalification des friches industrielles, raison pour laquelle le Gouvernement wallon soutient et encourage ce processus. 
  
 
Contact Presse: Marie MINET – 0479/888.475