DES QUARTIERS NOUVEAUX POUR RÉPONDRE AU DÉFI DÉMOGRAPHIQUE WALLON

Différentes études dont celle du Bureau du Plan et de l’IWEPS prévoient une augmentation importante de la population wallonne. Le seuil des 4 millions d’habitants devrait être atteint en 2035. Environ 15.000 nouveaux logements devraient être créés chaque année d’ici 2020 et un total de 320.000 d’ici 2040.

Ce jeudi, le Gouvernement wallon a pris acte d’une note d’orientation visant à répondre à ce défi démographique. Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO propose, avec l’appui du Gouvernement wallon, le développement de quartiers nouveaux. Il souhaite également établir les bases nécessaires au développement de villes nouvelles en Wallonie.

Pour mener à bien ce projet, le Ministre DI ANTONIO entend établir des partenariats alliant le secteur privé à la Région et aux communes. Il souhaite une réelle consultation et une implication des riverains et futurs habitants dans le processus de mise en place de ces quartiers nouveaux.

En janvier dernier, Carlo DI ANTONIO a donné le coup d’envoi de la recherche interuniversitaire de la Conférence Permanente de Développement Territorial réunissant l’UCL, l’ULB et l’ULG ayant pour objectif de définir des sites potentiels pouvant accueillir des quartiers nouveaux en Wallonie (superficie > 15 hectares) mais aussi de villes nouvelles (de l’ordre de 100 hectares). Ce type de relevé n’avait jamais été fait par le passé.

S’appuyant sur les résultats de cette analyse, le Ministre de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO lancera prochainement un appel à intérêt à toutes les communes qui souhaitent développer de nouveaux quartiers. Cet appel se fera sur base d’un cahier des charges reprenant la qualité et l’exemplarité qu’ambitionne la Wallonie.

Ces quartiers nouveaux devront être connectés aux quartiers existants et permettront de lutter contre l’étalement urbain. Pour Carlo DI ANTONIO, leur développement doit se faire en parfaite complémentarité avec la politique de dynamisation et rénovation des quartiers urbains  existants menée par son Collègue, Paul FURLAN, Ministre de la Ville. D’où la note d’orientation commune actée par le Gouvernement wallon ce jeudi.

Carlo DI ANTONIO souhaite enfin que ces quartiers présentent une architecture innovante qui tienne compte de l’identité des lieux et dialogue avec le paysage et les quartiers environnants.

L’objectif de ce projet de développement territorial ambitieux consiste à offrir à tous les Wallons un cadre de vie de qualité, où il fera bon vivre et travailler. Exemplaires sur le plan énergétique, les quartiers nouveaux auront pour vocation d’accueillir tant les familles que les personnes seules ou en couple ou les aînés.

Quelques chiffres ?

Avec une superficie totale d’environ 16.900 km² et une population d’un peu moins de 3.500.000 habitants, la Wallonie connait une densité moyenne de population de 208 hab/Km².

Comparée à la moyenne européenne de 32 hab/km², cette densité est relativement élevée mais inférieure à celle de la Flandre (441 hab/km²). Les terres wallonnes sont occupées pour plus de la moitié par des terres agricoles et pour un tiers par des surfaces boisées.  En 2014, 10% du territoire wallon est bâti.

 

CONTACT PRESSE : Marie MINET - 0479/888.475