EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES VÉHICULES LÉGERS

Dans le cadre de l’affaire VW, le Ministre Carlo DI ANTONIO a annoncé sa volonté de tester, en condition réelle de circulation, les émissions de gaz des véhicules légers les plus fréquemment utilisés en Wallonie.

Par ces évaluations dont l’objectif est environnemental, Carlo DI ANTONIO souhaite obtenir une estimation réelle des taux d’émissions des véhicules légers et donc, d’évaluer le différentiel d’émissions du parc de voitures wallon avec les valeurs renseignées par les constructeurs.

Il se confirme que la seule installation disposant des équipements pour ce type de test est le Centre de Technologies Avancées (CTA) de Mons. Une convention a pu être passée cette semaine, entre la Wallonie et le CTA, afin de libérer progressivement cette installation pour réaliser les tests sollicités.

Des réunions de préparation ont été organisées cette semaine entre les différents services concernés (CTA de Mons, Febiac, Awac, Issep,…). 

Il ressort de ces concertations les décisions suivantes :

-         Les véhicules qui seront testés devront disposer des caractéristiques suivantes : Norme EURO 5, kilométrage inférieur à 100.000 km, moteur de 1400 à 2100 cc.

-         Cent véhicules seront testés. Le protocole prévoit que l’échantillonnage soit représentatif du parc automobile wallon (maximum 5 véhicules de même dénomination commerciale).

-         Afin que les résultats soient comparables entre tous les tests de véhicules, il est nécessaire d’équiper le banc d’essai d'un logiciel spécifique représentatif d’un circuit de 30 km. La réalisation du logiciel et son installation à Mons ont été confiés à la firme ayant fourni le banc d'essai.

-         Des pré-tests sont nécessaires afin d’adapter les bancs d’essais et les process de mesures des gaz (NOx, CO2, CO, Hydrocarbures, particules fines). Ils ont été organisés ce samedi au CTA de Mons.  

-         Les volontaires souhaitant participer à cette évaluation peuvent s’inscrire sur le site de l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat à partir de ce mercredi 14 octobre 2015 à l’adresse www.awac.be.

Dès que les tests officiels débuteront, la presse sera invitée à y assister.

Le test visera à comparer la fiche technique reçue au moment de l’homologation européenne du véhicule et l’état réel de la pollution émise. Les résultats de ces mesures seront globalisés. Ils viendront alimenter l’analyse juridique en cours.

 

Contact Presse : Marie MINET – 0479/888.475  - marie.minet@gov.wallonie.be