FERMETURE DU VIADUC HERRMANN-DEBROUX - PLUS DE 4200 PLACES DE PARKING ET DES TRANSPORTS PUBLICS RENFORCES EN WALLONIE

Chaque jour, près de 20.000 véhicules empruntent le viaduc Herrmann-Debroux en provenance de Wallonie. 

La fermeture de l’ouvrage d’art, pour raisons de sécurité, devrait engendrer, dès lundi matin, de nombreux problèmes de circulation dans la zone et sur l’E411. Si les itinéraires alternatifs (principalement le RO) permettront d’absorber une partie des véhicules, le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO souligne qu’il était impératif, chose faite dès samedi, de réunir les Ministres régionaux et le Ministre fédéral de la Mobilité afin de proposer des solutions en faveur des automobilistes qui tenteront de rejoindre la capitale lundi matin.

2200 places au P+R de Louvain-la-Neuve 

Carlo DI ANTONIO et la SNCB ont souhaité que les 2200 places du Park and Ride de Louvain-la-Neuve puissent être accessibles et ce gratuitement.

En complément de l’offre de trains, celle des navettes « Conforto » au départ du P+R de Louvain-la-Neuve sera quant à elle élargie vers Bruxelles et dotée de bus de plus grande capacité.

2000 places sur le parking de Walibi

Le Ministre wallon de la Mobilité et Walibi se sont entendus afin de rendre accessible les 2000 places de parking du parc d’attraction.

Celui-ci sera, pour l’occasion, desservi par des navettes « Conforto » spécialement affrétés afin de rejoindre la capitale. Cette offre de bus se couple à celle des trains déjà disponible à la gare de de Bierges-Walibi.

Ces dispositions spéciales se tiendront, au minimum, jusque jeudi et le prochain état des lieux du viaduc Herrmann-Debroux .

En complément de l’offre « Conforto », qui permettra à elle seule de prendre en charge plus de 500 usagers par heure, depuis le Park and Ride de Louvain-La-Neuve et le parking de Walibi, le Ministre wallon de la mobilité invite tous les automobilistes à recourir au covoiturage, méthode simple et économique afin de réduire les files. « En Belgique, 3 voitures sur 4 ne comptent qu’une seule personne à bord en heure de pointe. En temps normal, 10% d’autosolistes en moins permettrait de diminuer les files de 40%. 25% d’autosolistes en moins mettrait un terme aux bouchons. Ces statistiques, à la lumière des problèmes de circulation qui risquent de se faire jour lundi matin, ont toute leur pertinence. »

 

 

 

CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO – 0498/10.26.20