Biographie

Biographie

Carlo Di Antonio est né à Boussu le 12 juillet 1962. Il est l'aîné d'une famille modeste de 6 enfants, installée à Dour, entre le Borinage et les Hauts-Pays.

Son papa était ouvrier mineur, ayant émigré avec sa famille en 1950 du petit village de Penna St Andréa dans les Abruzzes italiennes. Sa maman est, elle, issue des Honnelles, dans le Hainaut.

Après des études primaires dans l'école communale de son village, Carlo Di Antonio opte pour des études secondaires techniques à Mons. Il obtient à 17 ans son premier diplôme, de technicien horticole. Durant sa scolarité, il prend goût à l'agronomie et rejoint l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) pour entamer des études d'ingénieur agronome. En parallèle, il s'astreint à un entrainement sportif intensif. Il devient champion de Belgique universitaire du 5000 m sur piste et de cross country. Il représentera d’ailleurs la Belgique aux Championnats du monde de cette discipline. Trente ans plus tard, il pratique toujours la course à pied plusieurs fois par semaine et participe de temps à autre à quelques compétitions.

A l'issue de ses études universitaires, Carlo DI ANTONIO décroche un diplôme de Bioingénieur et entame un doctorat en sciences agronomiques dans les laboratoires de biologie moléculaire des professeurs Briquet et Goffaux à l'UCL. Avant d'avoir finalisé sa thèse, il quitte l'université pour créer, à Dour, deux entreprises avec des amis. L’une dans le domaine des matières plastiques et l’autre, dans le domaine du spectacle : le Dour Festival.

Créé en 1989, le Dour Festival progresse rapidement et devient l'un des événements musicaux incontournables en Europe. Aujourd’hui, le Dour Festival est une petite entreprise bien installée, qui emploie 20 personnes à temps plein à l’année.

Après un bref passage chez Ecolo durant ses études à Louvain-la-Neuve, Carlo Di Antonio renouera avec la politique 20 ans plus tard en présentant aux élections communales de Dour en 2000. Il réalise alors le plus gros score, battant le Bourgmestre socialiste en place. En 2002, il est appelé par Joëlle Milquet et rejoint l'équipe du PSC afin d'organiser l’évolution du parti vers le cdH.

Il croise alors pour la première fois Benoit Lutgen. En 2004, il devient député wallon, en succédant au borain Albert Liénart. En 2006, Carlo Di Antonio remporte les élections communales et devient Bourgmestre de Dour. En 2009, il est réélu député et est appelé en 2011 par Benoît Lutgen pour lui succéder comme Ministre des Travaux Publics et de l'Agriculture. En 2012,  Carlo Di Antonio obtient avec sa liste une majorité absolue aux élections communales à Dour et atteint le chiffre historique de 2950 voix de préférence sur l'entité douroise. En 2014, il mène la liste cdH de l'arrondissement de Mons et est réélu député.

Le 22 juillet 2014, Carlo Di Antonio est à nouveau appelé par le Président du cdH à exercer de nouvelles responsabilités ministérielles. Il prête alors serment comme Ministre wallon de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal.