Communiqués de presse

  • 2017-04-18 11:30

    Souhaitant apporter davantage de garantie quant au respect du Bien-être animal au sein des abattoirs wallons, le Ministre Carlo DI ANTONIO mène actuellement une discussion avec la Fédération Belge de la Viande (FEBEV) afin de mettre en place un mécanisme de vidéosurveillance.

    A ce stade, la FEBEV consulte le secteur en vue de centraliser les avis, remarques et considérations de ses membres. Un rencontre aura ensuite lieu à la lumière de ceux-ci afin de dégager, avec le Ministre, des pistes d’aménagement et de mise en œuvre du projet.

  • 2017-04-04 13:49

    En novembre dernier, le Parlement wallon a adopté le projet de décret du Ministre wallon de l’Environnement et du Bien-être animal Carlo DI ANTONIO relatif à la publicité visant la commercialisation d’espèces animales.  La commercialisation vise tant la vente que le don. Un certain nombre d’obligations est entré en application ce 1er avril.

  • 2017-03-31 14:13

    Ce vendredi 31 mars, le Ministre wallon de la Mobilité, Carlo DI ANTONIO a lancé le projet « Je teste l’électrique ».  Une action inédite de prêt gratuit de vélos à assistance électrique (VAE) ouverte à tous les citoyens wallons majeurs dans le cadre du Plan Wallonie Cyclable 2.0.

     

    34 Vélocistes partenaires (voir liste ci-dessous) mettent dès à présent à disposition des Wallons et Wallonnes un vélo à assistance électrique pour une durée d’un mois.

  • 2017-03-30 15:44

    Sous l’impulsion du Ministre wallon de la Mobilité, Carlo DI ANTONIO, le Gouvernement wallon a approuvé ce jeudi, le nouveau cahier des charges pour la construction du tram de Liège.

    « Il s'agit d'un dossier prioritaire qui permettra d'améliorer le quotidien de plus de 200.000 Liégeois !  Le tram à Liège a en effet pour but de pallier à la saturation des bus et du trafic automobile dont souffrent actuellement le centre-ville et son agglomération ».

  • 2017-03-30 15:30

    Ce jeudi, le Gouvernement wallon a adopté le projet d’arrêté interdisant l’utilisation sur son territoire de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate.  

    Comme il s’y était engagé, Carlo DI ANTONIO a invité le Gouvernement wallon à faire usage des compétences régionales afin d’appliquer l’indispensable principe de précaution face aux incertitudes scientifiques concernant le glyphosate.