Communiqués de presse

  • 2017-05-24 14:58

    Lancé en novembre 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO,l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Quartiers Nouveaux » a accouché, en juin dernier, d’une sélection de dix projets parmi 33 dossiers de candidatures déposées par les communes.   

  • 2017-05-24 11:45

     

    Ce mercredi, le Gouvernement wallon a approuvé, à l’initiative du Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO, le décret réformant la gouvernance du conseil d’administration et des sociétés d’exploitation du groupe TEC.

    Le nombre total d’administrateurs passera de 85 à 17. Le Conseil d’administration sera dorénavant composé de 5 membres transversaux et de 12 membres locaux. Ces 12 membres seront répartis comme suit :   

  • 2017-05-19 11:36

    Depuis le 20 mars, de nombreuses actions se tiennent partout en Wallonie dans le cadre du « Printemps sans pesticides » initié par le Ministre wallon de l’Environnement. 

    Cette année, les auxiliaires de jardin (coccinelles, hérissons, mésanges,…) sont mis à l’honneur. Souvent méconnus et délaissés aux profits des pesticides chimiques, ils représentent une alternative efficace et naturelle contre les nuisibles du jardin. 

  • 2017-05-19 11:35

    Le Ministre wallon de la Mobilité Carlo DI ANTONIO et le Ministre des Travaux publics et de la Sécurité Routière Maxime PREVOT s’étonnent des propos tenus ce jour par le Ministre fédéral de la Mobilité François BELLOT avançant avoir apporté, lors de la révision du Code de la Route en juillet 2016, les modifications réglementaires nécessaires à la réservation de la bande d’arrêt d’urgence au covoiturage. 

  • 2017-05-17 15:48

    Ce mercredi, le Parlement de Wallonie a adopté définitivement le décret du Ministre wallon du Bien-Être animal Carlo DI ANTONIO relatif à l’obligation d’étourdissement lors des procédures de mise à mort et d’abattage des animaux.

    Ce texte induit la généralisation du principe qui prévoit que la mise à mort et l’abattage doivent intervenir après anesthésie ou après étourdissement, en ce compris lors des abattages prescrits par un rite religieux. Pour ces cas précis, le procédé d’étourdissement doit être réversible et ne peut entraîner la mort de l’animal.