Communiqués de presse

  • 2015-07-02 11:56

    Ce jeudi, le Gouvernement wallon a approuvé en 1ère lecture une modification de l’arrêté du Gouvernement wallon du 14 juin 2001 favorisant la valorisation de certains déchets.

    Cette révision déposée par le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO permettra de réutiliser les terres de voiries sur des chantiers de voiries, ce que la législation ne prévoyait pas.

  • 2015-07-01 10:39

    Ce mercredi, le Ministre wallon du Bien-être animal Carlo DI ANTONIO a inauguré l’entrée en fonction du 1er Conseil wallon du Bien-être animal.

    Pour la première fois, les 28 membres effectifs et suppléants désignés se sont réunis officiellement à Namur.

  • 2015-06-29 23:00

    Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO vient d’octroyer un permis à la SCRL Les Fruits du Plateau pour la construction d’un entrepôt dans le cadre de l’exploitation d’une activité de culture fruitière à Xhendelesse/Herve. 

    Le permis a été assorti de conditions relatives à l’impact paysager du projet ainsi qu’à la mobilité. À ce propos, le demandeur est chargé de définir avec la Commune de Soumagne les modalités d’aménagements.

  • 2015-06-29 10:36

    Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO vient d’octroyer le permis d’urbanisme relatif à l’aménagement de la place Saint-Pierre à Colfontaine.

    Le projet permettra de sécuriser la circulation des piétons, par l’installation de potelets, et de garantir des emplacements de stationnements aux abords des commerces présents autour de la place, dont un réservé aux personnes à mobilité réduite.

  • 2015-06-29 10:35

    Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO vient d’approuver le périmètre du site à réaménager dit Institut National des Mines (Anciennement Brasserie Lheureux) à Colfontaine. Cette décision permet d’enclencher la réhabilitation du site sur le terrain.

    Le site, d’une superficie de 3,9 hectares, est actuellement composé de friches, de boisements et de plusieurs bâtiments à l’abandon depuis une vingtaine d’années. Il a en effet été occupé par diverses entreprises à caractère industriel.