HERSTAL : PLUS DE 3 MILLIONS EUR POUR L’UNITÉ DE VALORISATION ENERGÉTIQUE

Le Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO vient de libérer un montant de 3.414.800 EUR pour l’aménagement de l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de Herstal. 

Cette installation implantée à Herstal depuis 2009 permet actuellement deproduire 240 millions de kWh d’électricité à partir des 370.000 tonnes de déchets ménagers récoltés dans les 72 communes partenaires d’INTRADEL.Cela correspond à la consommation électrique annuelle de 51.000 ménages.

Chaque année, des moyens considérables sont investis par la Wallonie pouraméliorer le réseau d’infrastructures de gestion de déchets wallon et ainsiréduire l’impact des coûts de fonctionnement de ces infrastructures dans la facture des ménages wallons. En 2016, un montant de 21 millions a été investi.

Flandre vs Wallonie

A titre d’exemple, en Flandre, alors que le coût effectif de la collecte des déchets a été estimé en 2015 à 275 EUR  par ménage (OVAM), en Wallonie, on se situe à 144 € par ménage (COPIDEC). 

Cette différence réside dans un mécanisme de  mutualisation des coûts des infrastructures via la subsidiation importante des infrastructures de traitement de déchets par la Wallonie.

C’est aussi ce qui permet aux citoyens wallons un accès gratuit aux recyparcs, ce qui n’est pas le cas en Flandre. Par son intervention financière d’ampleur, la Wallonie permet d’offrir aux citoyens un réseau de gestion des déchets performant, à un coût maitrisé.

Avec un taux de collecte sélective de 63%, notre Région est en effet à la pointe, au niveau européen, en matière de tri des déchets.

La quantité de déchets collectés en recyparcs a été multipliée par 5 entre 1994 (57 kilos /habitant) et 2015 (272 kilos/habitant) en Wallonie.

 

 

CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO – 0479/888.475