HUY, LIEGE ET WANZE ENGAGEES POUR UNE WALLONIE PLUS PROPRE

 

Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO est heureux d’annoncer que 3 communes de la Province de Liège ont été sélectionnées dans le cadre d’un appel à projet visant à améliorer la propreté publique. 
 
Elles vont mettre en œuvre des projets dits intégraux en raison de leur approche globale basée sur 5 piliers que sont la sensibilisationl’infrastructure, la répression, la participation et la gestion de l’espace. Ils devront répondre à un problème précis de propreté publique constaté dans la commune et impactant ses habitants.
 
Pour ce faire, elles vont bénéficier chacune d’une enveloppe de 25.000 EUR octroyée par la Wallonie. Par ailleurs, elles bénéficieront d’un accompagnement et de conseils tout au long du projet de la Cellule « Wallonie Plus Propre ». Tous les projets se clôtureront par la rédaction d’un rapport détaillé visant à faire ressortir de bonnes pratiques applicables à d’autres communes. 
 
Les autres bénéficiaires de cet appel sont les communes de Ciney, Gerpinnes, La Hulpe, Aubange, La Roche-en-Ardenne, Martelange et Vaux-sur-Sure ainsi que l’intercommunale ICDI. 
 
Le détail de tous les projets qui seront menés en Wallonie est accessible sur le site : http://diantonio.wallonie.be/
 
Résumés des projets retenus
 
HUY
 
La ville de Huy est confrontée à de fréquents dépôts clandestins au pied de sites de bulles à verrehors milieu urbain, dans des endroits à faible contrôle social. 
 
Un contrôle accru en-dehors des heures de bureau sera organisé par les agents constatateurs dans le but d’interpeller les personnes inciviques et d’établir un dialogue.
 
L’aménagement de l’espace autour des bulles à verre sera revu de manière à limiter le risque de dépôt sauvage. 
 
Le recours à des caméras factices et réelles est prévu.
 
Enfin, les citoyens et utilisateurs de bulles à verre seront sensibilisés par le biais de panneaux didactiques et humoristiques et un relai via les canaux de communication de la ville.
 
LIEGE
 
L’objectif du projet est de lutter contre les dépôts clandestins, et plus particulièrement les encombrants, sur tout le territoire de la Ville de Liège. 
 
Une action intensive de répression sera menée durant un mois en collaboration avec la police de Liège.
 
En matière de sensibilisation, un spot TV et radio créatif et original sera largement diffusé dans les cinémas de la Ville, sur RTC, les réseaux sociaux et les principales radios. Une campagne d’affichageviendra compléter le dispositif. 
 
Un appel à projets sera lancé auprès de la société civile en vue de répondre à la problématique des dépôts clandestins.
 
Enfin, un rôle majeur sera accordé à la Ressourcerie comme débouché pour les encombrants. La population sera informée davantage de l’existence de ce service et de ses modalités de fonctionnement.
                   
WANZE
 
A Wanze, deux agents constatateurs ainsi qu’un gardien de la paix seront mobilisés pour sanctionner les infractions et entamer un dialogue avec les citoyens. 
 
Une campagne de communication sera organisée tout au long de l’année sur base de messages clairs et humoristiques illustrés par un caricaturiste.
 
Des kits « propreté » seront distribués aux nouveaux habitants, accompagnés d’un fascicule informatif sur le thème de la propreté publique.
 
Différentes actions de ramassage de déchets sont prévues. La mise en place d’un réseautage de citoyens renforcera l’assise sociale et la réappropriation de quartiers par les habitants, en vue d’une amélioration de la propreté publique. 
 
Une identification des points noirs a été réalisée, de même que celle de zones de non-droit, « abandonnées ». Elles feront l’objet d’un aménagement convivial et propre.
 
 
La mise en œuvre de ces projets intégraux s’inscrit dans le cadre du Plan d’actions pour une Wallonie Plus Propre, adopté en 2015 à l’initiative du Ministre Carlo DI ANTONIO.
 
 
CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO – 0498/10.26.20