INCIVILITÉS ENVIRONNEMENTALES : CARLO DI ANTONIO DURCIT LE TON

Abandon de mégot, de canette ou de chewing-gum : le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO annonce le renforcement des sanctions minimales visant ces incivilités environnementales. 

Afin de lutter contre les délits environnementaux les plus courants et en dissuader les auteurs, le Ministre a revu le montant de la transaction pour ce genre d’incivilités et porté l’amende à 100 € (au lieu de 50€ précédemment).

Le produit de ces sanctions sera notamment reversé au Fonds pour la Protection de l’Environnement pour des actions environnementales.

Cette mesure s’inscrit dans le Plan du Ministre DI ANTONIO en faveur de la propreté publique : BE WAPP (Wallonie Plus Propre). Il s’agit également d’une réponse aux demandes des bénévoles qui se sont engagés lors du Grand Nettoyage de Printemps en mars dernier. 10.500 citoyens, 640 équipes, 171 communes participantes … Jamais une opération de propreté d’une telle envergure n’avait été organisée en Wallonie. Un engagement qui témoigne de la volonté de tous de rendre notre Wallonie plus propre.

Selon un récent sondage du bureau d'enquêtes GFK, seuls 47% des Belges se sentent coupables lorsque qu'ils posent un acte ou adoptent un comportement nuisible à l'environnement. Ce chiffre place la Belgique bien en dessous de la moyenne internationale (63%).

Entre 2009 et 2013, le Service régional du Fonctionnaire Sanctionnateur, chargé de poursuivre et sanctionner toutes les infractions ayant trait à l’environnement, a dressé 5.635 procès verbaux. 31% d’entre eux concernent uniquement les infractions liées aux déchets.

Au niveau communal, 7.334 infractions ont été relevées. Plus de 80% d’entre elles concernent les déchets.

Un mégot de cigarette met 1 à 2 ans à se dégrader dans la nature et peut polluer plus de 500 litres d’eau. La durée de vie d’un chewing-gum est de 5 ans alors que celle d’une canette en aluminium de 10 à 100 ans.

Pour Carlo DI ANTONIO, au-delà de l’essentielle sensibilisation à l’environnement, il est nécessaire de renforcer les mesures éloignant toute forme d’impunité afin de faire évoluer durablement les mentalités.

 

Contact Presse : Marie MINET – 0479/888.475 - marie.minet@gov.wallonie.be