INTERDICTION DES SACS EN PLASTIQUE EN WALLONIE : ETAT DES LIEUX

 

Ce mercredi 1er mars 2017 constitue une nouvelle étape dans l’interdiction des sacs en plastique en Wallonie. 
 
Pour bien comprendre cette mesure, il convient de faire une distinction entre les « sacs de caisse » et les « autre sacs ». Il convient également de se rappeler l’objectif de mise en œuvre progressive de cette mesure, décidée pour répondre aux demandes du secteur. 
 
En ce qui concerne les « sacs de caisse », l’utilisation des sacs de caisse en plastique léger est interdite en Wallonie depuis le 1er décembre 2016. 
 
Le sac de caisse est celui utilisé pour regrouper et transporter les achats lors du passage à la caisse, qu’il soit gratuit ou payant, quel que soit le type de commerce et le lieu de vente. Par léger, il faut entendre une épaisseur inférieure à 50 microns, peut importe le type de plastique et les caractéristiques (incinérable, biodégradable composable,…). 
 
Les commerçants disposant d’un stock de sacs en plastique léger acheté avant la mesure d’interdiction peuvent l’écouler jusqu’au 1er décembre 2017.
 
En ce qui concerne les « autres sacs », c'est-à-dire ceux utilisés pour emballer des articles avant le passage en caisse, une mesure d’interdiction entre en vigueur ce 1er mars. 
 
Elle concerne les sacs utiles à l’emballage du non alimentaire comme les  articles de mercerie ou de quincaillerie vendus en vrac, les plantations, les aliments pour animaux vendus en vrac,… 
 
Pour ce qui concerne l’emballage des denrées alimentaires, afin de répondre à la demande du secteur de bénéficier d’une période d’adaptation, un report de délai est prévu dans un projet d’arrêté qui sera prochainement adopté par le Gouvernement wallon. La date définitive d’entrée en vigueur sera communiquée en temps utile.
 
Le Ministre DI ANTONIO attire l’attention de chacun sur l’intérêt de s’orienter dès aujourd’hui vers des alternatives plus durables que les sacs en plastiques à usage unique dont l’avenir est menacé en Wallonie. 
 
Une dernière précision : Le papier plastifié utilisé pour l’emballage des denrées comme la viande, la charcuterie, le poisson ou le fromage ne constitue pas un sac en plastique et reste donc autorisé, tout comme la housse de protection des vêtements après le nettoyage à sec.

Image: