LA HULPE ENGAGEE POUR UNE WALLONIE PLUS PROPRE

Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO est heureux d’annoncer que la commune de La Hulpe a été sélectionnée dans le cadre d’un appel à projet dont l’objectif est d’améliorer la propreté publique. 
 
Elle va mettre en œuvre un projet dit intégral en raison de son approche globale basée sur 5 piliers que sont la sensibilisationl’infrastructure, la répression, la participation et la gestion de l’espace. Il devra répondre à un problème précis de propreté publique constaté dans la commune et impactant ses habitants.
 
Pour ce faire, elle va bénéficier d’une enveloppe de 25.000 EUR octroyée par la Wallonie. Par ailleurs, elle bénéficiera d’un accompagnement et de conseils tout au long du projet par la Cellule « Wallonie Plus Propre ». Le projet se clôturera par la rédaction d’un rapport détaillé visant à faire ressortir de bonnes pratiques applicables à d’autres communes. 
 
La commune de La Hulpe lancera sa campagne de propreté en communiquant sur les moyens mis en œuvre pour lutter contre la malpropreté, en ce compris les amendes administratives. La commune mise sur 2 axes : « la commune en fait plus » et « le citoyen responsable ».
 
La participation sera favorisée au travers d’un brainstorming dans le cadre de l’opération « smart village » impliquant les écoles, les mouvements de jeunesse, les citoyens et les commerçants. La commune déplore une évolution négative du comportement citoyen. Elle souhaite dès lors replacer au cœur du débat l’idée que la propreté est bien l’affaire de tous. Une campagne de sensibilisation dans les écoles primaires et secondaires sera organisée.
 
Un nouvel agent communal sera formé à la répression de la délinquance environnementale. Il rejoindra l’éco-conseillère déjà assermentée en cette matière.
 
La cartographie des poubelles et cendriers de rue ainsi que d’autres outils pour cartographier la propreté publique permettront de mieux gérer l’espace public. 
 
L’achat d’un véhicule électrique permettra une vidange plus aisée des poubelles, le nettoyage des voiries et du mobilier urbain. Des caméras de surveillance seront placées sur les lieux de dépôts clandestins fréquents, en particulier sur les chemins isolés avec peu de contrôle social.
 
Chaque action menée fera l’objet d’une rédaction d’une « fiche-propreté » reprenant les actions, les espaces publics visés, le public-cible, les moyens mis en œuvre, la situation de départ et l’évaluation de l’évolution de la situation.
 
D’autres bénéficiaires ont été retenus dans le cadre de cet appel: il s’agit des communes de Ciney, Gerpinnes, Aubange, Huy, Liège, Wanze, La Roche-en-Ardenne, Martelange et Vaux-sur-Sure ainsi que de l’intercommunale ICDI. 
 
Le détail de tous les projets qui seront menés en Wallonie est accessible sur le site : http://diantonio.wallonie.be/
 
La mise en œuvre de ces projets intégraux s’inscrit dans le cadre du Plan d’actions pour une Wallonie Plus Propre, adopté en 2015 à l’initiative du Ministre Carlo DI ANTONIO.
 
 
 
 
 
 
 
CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO - 0479/888.475