LA WALLONIE CREE LA PREMIERE ZONE D'ENJEU REGIONAL EN VUE DU DEVELOPPEMENT DU PARC PAIRI DAIZA 

A l’initiative du Ministre wallon de l’Aménagement du Territoire Carlo DI ANTONIO, une procédure de révision du plan de secteur va être enclenchée afin d’inscrire une zone d’enjeu régional (ZER) sur les terrains accueillant les installations actuelles du parc animalier Pairi Daiza. Cette décision a été validée par le Gouvernement wallon ce jeudi.

Si, à ce jour, Pairi Daiza se situe en majeure partie en zone de parc, Carlo DI ANTONIO souhaite que cette affectation évolue afin de permettre au parc animalier de poursuivre son développement dans les meilleures conditions.

C’est la première fois que cette procédure va être enclenchée grâce à l’entrée en vigueur du CoDT. Pour rappel, le CoDT installe une nouvelle zone au plan de secteur appelée « Zone d’Enjeu Régional (ZER) » et fluidifie les procédures de révision du plan de secteur et de délivrance de permis afin de soutenir le développement économique de la Wallonie

La zone d’enjeu régional est une zone multifonctionnelle destinée à accueillir de manière indifférenciée les activités économiques, les constructions et aménagements de services publics et d’équipements communautaires ainsi que les équipements touristiques ou récréatifs. L’habitat peut y être autorisé à titre complémentaire, permettant ainsi de compléter un programme urbanistique et d’assurer une transition adéquate avec les quartiers environnants.

Les projets de développement du parc, tout comme l’importance économique et touristique qu’il représente à l’échelle de la Wallonie, justifient cette révision au plan de secteur. 

Carlo DI ANTONIO souligne que, dans les cinq années à venir, une phase de transformation souhaitée par les gestionnaires du parc prévoit notamment la réalisation d’un complexe hôtelier avec piscine, l’installation de nouveaux mondes, de points de restauration, une entrée du parc complètement renouvelée ainsi qu’une offre de parking réaménagée. Des investissements à hauteur de 300 millions d'euros qui garantiront l’attractivité du site et permettront la création d'un millier d'emplois (équivalents temps plein). 

Ces projections rencontrent les termes du plan de secteur d'enjeu régional qui précise notamment que : « L’inscription d’une zone d’enjeu régional vise un territoire d’un seul tenant qui permet au Gouvernement de mener une ou plusieurs actions prioritaires, d’initiatives publiques ou privées, liées au développement social, économique, environnemental, culturel, sportif, récréatif et touristique de la Région. ».

Le Ministre wallon de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement Carlo DI ANTONIO précise enfin que la zone d’enjeu régional étant une zone destinée à l’urbanisation au plan de secteur, son inscription imposera le recours à la compensation planologique et/ou alternative. La DGO4 examinera les meilleures solutions envisageables en la matière.

300 MILLIONS D’EUROS D’INVESTISSEMENTS

Vecteur économique important en Wallonie, Pairi Daiza emploie plus de 350 collaborateurs et dispose de plus de 300 entreprises sous-traitantes. Le développement du parc a été réalisé à 80 % par des entreprises belges, dont 70 % wallonnes.

Fleuron touristique de la Wallonie et du BENELUX, Pairi Daiza a accueilli 1.800.000 visiteurs en 2016. Elu à plusieurs reprises « meilleur zoo de Belgique et des Pays-Bas », le parc animalier est noté de 3 étoiles au Guide Vert Michelin.

Entre 2010 et 2016, 150 millions d’euros ont été consacrés au développement du Parc. Les 300 millions d’investissements supplémentaires, ces cinq prochaines années, permettront l’amélioration et l’embellissement des infrastructures touristiques, de restauration et récréatives, et garantiront l’attractivité du site, renforçant son rayonnement international.  

 

 CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO - 081/710.312