LE PRINTEMPS SANS PESTICIDES S’ATTAQUE AUX BIOCIDES DE MAISON

Depuis le 20 mars, de nombreuses actions se tiennent partout en Wallonie dans le cadre du « Printemps sans pesticides » initié par le Ministre wallon de l’Environnement. 

Cette année, les auxiliaires de jardin (coccinelles, hérissons, mésanges,…) sont mis à l’honneur. Souvent méconnus et délaissés aux profits des pesticides chimiques, ils représentent une alternative efficace et naturelle contre les nuisibles du jardin. 

Le « Printemps sans pesticides » est également l’occasion pour Carlo DI ANTONIO de rappeler les dangers liés à l’utilisation régulière des biocides de maison. Le Ministre wallon invite les consommateurs à y être vigilants.

LES BIOCIDES ?

Les biocides sont des produits destinés à éliminer, affaiblir, ou combattre par une action chimique ou biologique, les organismes vivants considérés comme nuisibles. Ils font partie de la famille des pesticides, lesquels comprennent les produits phytopharmaceutiques.

On retrouve dans la catégorie des biocides les désinfectants (tels que les gels désinfectants, « eau de javel »,…) les produits de protection pour le bois (fongicides), les produits de lutte contre les nuisibles comme les prises anti-moustiques, raticides, bombes anti-mouches, …

Le Ministre wallon de l’Environnement rappelle que l’utilisation de biocides peut présenter un risque pour la santé. L’exposition quotidienne à ces substances peut favoriser l’infertilité, le développement de certains cancers et de maladies du métabolisme comme l’obésité ou le diabète. Ces produits peuvent également affecter le développement du bébé in utero.

Carlo DI ANTONIO précise que de nombreuses alternatives saines et respectueuses de l’environnement sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Le Ministre wallon de l’Environnement invite les consommateurs à se renseigner et à s’informer avant tout achat de pesticide ou biocide.

Si l’utilisation de tels produits se révèle malgré tout nécessaire, des principes de précaution s’appliquent lors de leur utilisation : respecter les consignes d’utilisation du produit, en acheter en petites quantités, utiliser du matériel de protection adapté (gants, masque, …), rapporter les récipients même vides dans les parcs à conteneurs.

Carlo DI ANTONIO profite de l’occasion pour rappeler que des ateliers de préparation de produits d’entretien écologiques, des conseils et astuces pour lutter de façon naturelle contre les nuisibles du jardin sont proposés au public tout au long du « Printemps sans Pesticides » qui se tient jusqu’au 20 juin et dont le programme complet est accessible via www.printempssanspesticides.be

La campagne grand public de sensibilisation « Printemps Sans Pesticides » fêtera par ailleurs ses 10 ans le 17 juin au CRIE de Villers-la-Ville.

 

 

CONTACT PRESSE :

 

Adalia : 04/250.95.82

Cabinet du Ministre DI ANTONIO : 081/710.312