NEUFCHATEAU : CARLO DI ANTONIO OUVRE LA VOIE À LA DIVERSIFICATION DU CAMPING DU VAL D’EMERAUDE

Le Ministre wallon de l’Aménagement du territoire Carlo DI ANTONIO vient d’approuver le Rapport Urbanistique et Environnemental (RUE) permettant l’encadrement des aménagements de la « Zone de loisirs de Val d’Emeraude » au sein de la commune de Neufchâteau.

La zone concernée par ce rapport urbanistique et environnemental couvre une superficie de 13 hectares et représente une partie de la zone de loisirs du « Lac de Neufchâteau ». Elle est délimitée au Nord et l’Ouest par la route régionale N85, à l’Est par des boisements et au Sud par le ruisseau Neufchâteau.

Le site, situé au Sud-Ouest du centre-ville de Neufchâteau, accueille déjà de nombreuses infrastructures sportives, culturelles et touristiques qui sont essentielles à l’attractivité de l’entité.

Le projet urbanistique proposé a pour ambition de développer une infrastructure d’hébergement touristique en lieu et place de l’actuel camping.

Cette infrastructure pourra accueillir :

-      Un village de vacances de 20 à 25 constructions ;

-      Un camping touristique de 60 emplacements ;

-      Une aire pour motor-home de 70 emplacements ;

-      Une plaine de jeux et d’espaces verts viendront compléter l’aménagement.

En matière de mobilité, le projet prévoit de créer une liaison directe entre la zone de loisirs et le réseau de promenades existant au sein de la commune. Ce réseau permettra aux piétons, aux cyclistes, aux cavaliers, … de rejoindre en toute sécurité le lac de Neufchâteau ainsi que le centre-ville.

Les options du rapport prévoient également une préservation de la plaine alluviale par la mise en place d’une zone d’espace vert, comme transition entre les équipements de loisirs et la plaine alluviale du ruisseau de Neufchâteau. Elle contribuera également à la formation du paysage.

« L’approbation de ce rapport est une étape essentielle car elle permet à tout porteur de projet de pouvoir introduire un permis d’urbanisme auprès de la commune de Neufchâteau et concrétiser ainsi les options prises par le rapport urbanistique et environnemental » explique le Ministre DI ANTONIO.

Pour rappel

Le rapport urbanistique et environnemental (RUE) fait partie des outils communaux d'aménagement du territoire. Il est aujourd’hui devenu Schéma d’Orientation Local suite à l’entrée en vigueur du Code de développement territorial ou CoDT.

Il permet aux communes :

  • de fixer les lignes générales de l’urbanisation projeté en définissant les options d’aménagement relatives à l’économie d’énergie, aux transports, aux infrastructures et aux réseaux techniques, au paysage, à l’urbanisme, à l’architecture et aux espaces verts ;
  • d’évaluer l’impact d’un projet urbanistique sur l’environnement ;
  • et de formuler des recommandations pour pallier aux incidences négatives des projets urbanistiques.

 

CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO – 0479/888.475