NOUVEL ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE LA WALLONIE ET LES AEROPORTS DE PARIS

Le Ministre wallon en charge des Aéroports Carlo DI ANTONIO confirme qu’un nouvel accord de partenariat de 15 ans vient d’être conclu entre la Wallonie et les Aéroports de Paris. Cet accord sera officiellement signé dans les prochains jours par toutes les parties.

Cet accord intervient et se substitue aux accords précédents qui arrivaient à échéance.

Pour rappel, l’actionnariat de Liège Airport est composé de TEB Participations (50.36%), des Aéroports de Paris Management (25.54%) et de la Sowaer (24.10%).

Les discussions entre les actionnaires relatives aux conditions de leur partenariat qui se sont déroulées au cours du semestre écoulé et finalisées ce mercredi ont principalement porté sur les sujets suivants :

 

  • subsides et investissements des partenaires ;
  • rôle des actionnaires ;
  • garantie d’exploitation et absence de couvre-feu ;
  • gouvernance ;
  • durée et dispositions générales des conventions ;
  • liquidité des titres de Liège Airport – options d’achat et de vente.

 

L’action concertée du Ministre-Président et du Ministre en charge des aéroports a permis le bon aboutissement et la conclusion de ce nouvel accord-cadre.

A cet égard, le Ministre DI ANTONIO souligne les principaux points d’avenir du développement de l’Aéroport de Liège :

 

  1. Subvention « Incendie et activités non économiques »

 

Retour en 2018 au montant de subventionnement de 2014 complété d’un mécanisme d’indexation par référence à l’indice des prix à la consommation et en fonction d’une limite maximum correspondant à l’évolution des coûts réels.

 

  1. 2.        Subvention « marshalling et sûreté »

 

Le montant de 9,5 M EUR pour l’exercice 2016 est fixé et également un mécanisme d’indexation par référence à l’indice des prix à la consommation et en fonction d’une limite maximum correspondant à l’évolution des coûts réels.

 

  1. 3.           Investissements futurs

 

Engagement de la Wallonie de mettre en œuvre les investissements nécessaires futurs en infrastructure de base, estimés pour la période 2015 à 2030 à 57 M EUR et ce dans le respect des normes du droit européen pour le calcul de la redevance à payer qui intégrera également les gros entretiens. Il s’agit donc pour la prochaine période de près de 120 millions d’euros d’investissements en faveur de l’Aéroport de Liège.