QUALITE DE L'AIR : MAINTIEN DU « SEUIL D’INFORMATION » JUSQU'À MERCREDI SOIR

Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO confirme que le seuil d’information du plan « pic de pollution » restera activité en Wallonie jusqu’à mercredi soir. 

Ce seuil dit « 0 » a pour objectif d’informer la population sur la situation de la qualité de l’air et de l’encourager à adopter des mesures de précaution générales.

Ainsi, il est recommandé à chacun de limiter l’usage des véhicules et des systèmes de chauffage des bâtiments. Il est également conseillé aux personnes sensibles de ne pas réaliser d’exercice physique intense et/ou prolongé. 

A ce stade, il n’est pas prévu d’enclencher le seuil d’alerte dit « seuil 1 » auquel est associé une série de mesures comme la limitation de la vitesse sur une partie importante des autoroutes et des voies rapides du réseau routier wallon.  Pour rappel, le plan d’actions n’est enclenché que lorsque des concentrations en PM10 dans l’air de 70 µg/m³ sont prévues pendant 2 jours consécutifs en valeur moyenne sur la Wallonie.

Le problème de dépassement des seuils d’alerte reste un problème récurrent chaque année pour les particules fines (PM10). La grande majorité des émissions totales de particules fines sont émises par les habitations des ménages et le transport routier, le reste des émissions étant dues à l’industrie et l’agriculture. Les recommandations évoquées ci-dessus concernent donc les deux secteurs les plus émetteurs : les déplacements et les habitations.

 

Quand vous devez effectuer un déplacement

 

•        Eviter les déplacements en voiture non nécessaires. Si les déplacements sont nécessaires, favorisez le covoiturage et les transports publics, sans oublier la marche ou le vélo pour les petits trajets (qui sont les plus polluants en voiture).

•        Anticiper les pics de trafic en adaptant vos horaires de travail. Si votre employeur le permet, faites du télétravail.

•        Néanmoins en cas de trajet en voiture, voici quelques conseils d’éco-conduite :

-        Rouler à plus petite vitesse, surtout sur les tronçons rapides : une conduite à faible vitesse diminue nettement la consommation de carburant et donc l’émission de polluants.

-        Maintenir une vitesse constante et une conduite fluide. Une conduite avec des accélérations/décélérations à répétition augmentent la consommation de carburant.

-        Vérifier que la pression de pneus est adéquate.

-        Utiliser le « start/stop » automatique ou couper le moteur lors d’arrêts d’une durée > 1 min.

 

Quand vous êtes à domicile ou au bureau

 

•        Contrôler la température de chauffage des pièces de vie, par exemple en réduisant la température d’un degré.

•        Eviter au maximum les feux de combustibles solides (bois ou charbon), que ce soit pour le chauffage du domicile ou l’incinération des déchets verts à l’extérieur, ils représentent une source très importante de particules fines. 

 

POUR LES DERNIERES INFORMATIONS SUR LES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS

 

Les concentrations actualisées de particules fines (PM10 et PM2.5) et d’autres polluants sont affichées en temps réel sur le site internet de la cellule CELINE (www.irceline.be) et de l’AwAC (airquality.issep.be), avec une mise à jour horaire.

 

CONTACT PRESSE : Cabinet du Ministre DI ANTONIO - 0479/888.475