RENCONTRE DES TRAVAILLEURS DE DOOSAN

Ce mardi, le Ministre Carlo DI ANTONIO a rencontré une délégation syndicale de DOOSAN Infracore Europe suite à l’annonce de l’entreprise de son intention de stopper ses activités sur son site de Frameries.

Carlo DI ANTONIO a tout d’abord exprimé sa volonté de soutenir les travailleurs concernés.

Les syndicats ont fait part de leur incompréhension face à cette décision et du choc ressenti par l’ensemble des travailleurs. Selon eux, rien ne laissait présager de cette décision au vu des bénéfices réalisés par l’entreprise. De leur exposé, il ressort en effet que le site de Frameries est rentable et que rien ne justifie une cessation des activités sur le site.

Le Ministre DI ANTONIO a étudié avec les syndicats toutes les initiatives qui pouvaient être prises pour soutenir les travailleurs et leur outil de production.

Carlo DI ANTONIO compte interpeller l’entreprise DOOSAN Infracore Europe afin d’avoir des précisions sur les motivations de leur intention de fermeture.

Afin de poursuivre l’examen du dossier, Carlo DI ANTONIO a proposé la tenue d’une réunion de travail qui aura lieu ce lundi 08 septembre à Hornu et qui réunira les forces vives concernées directement par le problème.

D’après les informations fournies par les syndicats, le site de Frameries serait largement bénéficiaire du mécanisme des intérêts notionnels. Si ces informations se confirment, cela démontre une fois de plus la nécessité de mettre fin à ce mécanisme, mainte fois dénoncé par le cdH.

Carlo DI ANTONIO, en sa qualité de Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire, a demandé à son Administration de dresser un rapport sur le passif environnemental du site.

Sur base de ce rapport, Carlo DI ANTONIO sera particulièrement attentif à ce que la dépollution du site de Frameries et sa prise en charge soit assurée par l’entreprise en cas de cessation des activités de production et de montage sur le site.

 

Contact Presse : Marie Minet – 0479/888.475 – marie.minet@gov.wallonie.be