SÉCURITÉ DES MOTARDS : WEEK-END ET SOLEIL : DANGER SUR LES ROUTES !

A l’approche de ce long week-end estival, le Ministre wallon de la Sécurité routière Carlo DI ANTONIO appelle à la prudence sur nos routes. Il lance une nouvelle action de sensibilisation, cette fois à l’adresse des motards.

La Wallonie est très appréciée par les motards. Elle permet de magnifiques balades dans des endroits vallonnés et sinueux. Malheureusement, cela n’est pas toujours sans risque. En Belgique, en 2010, 62% des motards tués l'ont été hors agglomération ! 

Par ailleurs, en Wallonie, 42% des accidents de motos se passent le week-end, comptabilisant 47% des motards tués sur nos routes !

50% des motards tués sur nos routes le sont le week-end !

Un « virage serré » est signalé dans plus de 20% de ces accidents et la période de juin, juillet et août est considérée comme étant la plus meurtrière.

  • Afin de sensibiliser les motards à ces constats, une carte routière de la Wallonie reprenant une série de conseils de conduite a été éditée en collaboration avec l’asbl FEDEMOT, les « Messieurs Motos » du SPW, les polices locale et fédérale, et l’IBSR.

Sécurité des Motards

 

Elles seront distribuées durant les week-ends de juin, juillet et août par ces mêmes partenaires.  

Ces conseils ont été identifiés et formalisés PAR des motards (de la Police, de l’asbl FEDEMOT, de l’IBSR et du SPW) POUR des motards.

Parmi ceux-ci, on retrouve : « Quelles que soient les circonstances, considère toujours que l’automobiliste ne t’a pas vu » ou « Ne circule pas en plein phare. Cela ne te rend pas plus visible. Au contraire, tu gênes la perception des distances de l’usager face à toi ».

 

  • Par ailleurs, un certain nombre de services de Police marqueront une forte présence sur les tronçons routiers faisant l’objet d’accidents réguliers impliquant des motards.

Certaines zones de police prévoient notamment l’installation régulière de radars mobiles ou de patrouilles de motards en stand-by le long de ces routes pour intercepter certains excès.

  • Enfin, une journée « Sécurisation Motards » aura lieu ce lundi de Pentecôte (28 mai) à Couvin. Une balade de 150 km, agrémentée de divers stands et activités de sensibilisation interactives, se terminera à Cerfontaine.

Plus d’informations : http://www.polfed-fedpol.be/event/event_kalender_prov_fr.php?id_prov=9

Carlo DI ANTONIO, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, continue par ailleurs à mettre l’accent sur la sécurisation des motards sur les autoroutes et routes régionales, notamment  par :

-      L’application d’un « Plan routes » de rénovation et de réhabilitation en profondeur du réseau routier structurant régional, avec une hiérarchisation des travaux prioritaires sur base de critères objectifs dont principalement la sécurité routière ;

-      La pause de lisses sous les rails de sécurité suivant les lieux identifiés par l’asbl FEDEMOT ;

-      Le renouvellement progressif du marquage routier avec un certain degré de rugosité tel que prévu dans le nouveau cahier de charges « QUALIROUTES » de la Wallonie ;

-      La réalisation d’audits et d’inspections de sécurité routière prenant en compte les deux roues motorisées.

La Belgique ne dispose pas à ce jour d’informations plus précises sur les causes des accidents impliquant un motard. Une étude de l’IBSR en cours de réalisation (parution prévue début 2013) devrait pouvoir faire la lumière.

En attendant, l’étude de l’Association des Constructeurs Européens de Motocycles (ACEM) réalisée en 1999-2000 dans cinq pays européens révèle que le facteur « humain » constitue la grande majorité des causes des accidents impliquant un motard. Il serait lié au conducteur de l’autre véhicule dans 50 % des cas et au motard lui-même dans 37 % des accidents. Quant au facteur "environnement", il intervient dans près de 8 % des cas.

 

Plus d’informations ?

Marie MINET

Attachée de presse du Ministre Carlo DI ANTONIO

0479/888.475
marie.minet@gov.wallonie.be