SÉCURITÉ ROUTIÈRE : DEUX NOUVEAUX RADARS ACTIVÉS

Chaque année, en Wallonie, plus de 6.000 familles sont touchées par un accident grave dû principalement à un excès de vitesse !

Entre 2010, la Wallonie a installé 20 boîtiers à destination des radars de la Police fédérale sur son réseau structurant. Entre 2010 et 2011, on a constaté une diminution de 26% des accidents graves en Wallonie.

Le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière Carlo DI ANTONIO vous informe dès lors de l’activation dès ce mercredi de 2 nouveaux radars sur le réseau routier wallon :
- Un à Charleroi sur le Ring 9 à la BK 4,29, en amont du Tunnel Hiernaux ;
- Un autre à Petit-Roeulx sur l’A54-E420 à la BK 1,39, dans le sens Charleroi -> Bruxelles.

Les radars sont des outils au service de la sécurité routière. Toutes les études internationales confirment la diminution du nombre de tués sur les routes grâce aux radars.

En dix ans, la France est passée de 8.000 tués à 4.000 tués par une installation massive de radars. Une étude de 2011 a démontré que grâce à une intensification des radars sur 3 ans, l’Ecosse a diminué de 68% le nombre de tués sur ses routes.

Aussi, en Wallonie, les radars fixes ne sont installés que dans des zones à risques, c'est-à-dire des zones à forte concentration d’accidents. L’objectif est en effet de ramener les conducteurs à la vitesse adéquate en un endroit donné. Ces radars sont par ailleurs toujours précédés d’une signalisation indiquant leur présence.

D’ici fin 2013, la Wallonie comptabilisera un total de 30 boîtiers sur les autoroutes (+ 3 sur des RN) à l’attention des 16 cinémomètres de la Police fédérale de la route.

La Police fédérale de la Route déplace ses 16 cinémomètres de manière régulière entre les 30 boitiers installés, y compris à Jumet, contrairement à certaines informations parues dans la presse. Tous les boitiers sont accessibles aux services de Police. Aucun n’est là pour « décorer » mais bien pour sauver des vies.

En parallèle, des caméras de surveillance sont actuellement installées autour de ces radars pour surveiller ces zones à risque. Elles sont reliées au Centre PEREX de Daussoulx et ont une grande utilité en cas d’incidents et de problèmes de mobilité à gérer sur l’autoroute.

Contact Presse
Marie MINET
0479/888.475